Pourquoi j’ai quitté Facebook

Mis à jour : mars 2

Cela fait plus de 10 ans que je suis présent sur les réseaux sociaux avec Patis Coach, ce qui me permet de garder le lien avec vous au quotidien pour partager la passion de la pâtisserie et du métier de pâtissier. Patis Coach, c’est plus de 1000 élèves formés en 10 ans, et autant de moments de partage et de transmission de savoir-faire pâtissier, en direct et en ligne via les réseaux.


10 ans d’évolution des réseaux sociaux


Néanmoins, les réseaux sociaux ont beaucoup changé en 10 ans…

Il y a encore quelques années, il suffisait d’être présent sur les réseaux et de fournir un contenu de qualité pour être visible et communiquer au jour le jour avec sa communauté. Certes, j’ai eu quelques déboires avec mes comptes Facebook et Instagram, mais aujourd’hui le problème est d’une autre ampleur. Aujourd’hui, tout ce qu’il faut pour être visible de sa communauté sur les réseaux sociaux, c’est payer des publications sponsorisées. Dommage non ?


En effet, aujourd’hui, il est de plus en plus difficile d’obtenir des vues et des interactions spontanées sur les réseaux sociaux : maintenant, si vous voulez qu’on voie vos publications, il faut acheter des vues. Cela fait partie du modèle de business des réseaux sociaux.

Concrètement, le problème est le suivant : les gens dont les publications sont en haut du flux de posts sont souvent ceux qui ont enchéri le plus, ce qui enlève toute la spontanéité qui était caractéristique des réseaux sociaux à la base. Ce qui explique pourquoi certaines publications sans aucun intérêt récoltent des milliers de likes et semblent susciter autant d'intérêt par le nombre de réactions. Mais où est le sens au fond, quand ce que l’on veut c’est faire passer des messages et garder le lien avec sa communauté ?


Être vu à tout prix ou simplement créer du lien avec sa communauté ?


Ce n’est un secret pour personne, les algorithmes des réseaux sociaux tels qu’ils sont faits aujourd’hui favorisent clairement les contenus sponsorisés, et cela devient moins intéressant quand on souhaite simplement partager sa passion, son travail, avec les personnes qui nous suivent.

A titre personnel, je ne clique jamais sur les liens sponsorisés, je préfère rechercher du contenu de qualité quelque soit ma recherche. Et vous ?


Prenons un exemple concret sur les vidéos publiées : quand tout va bien, 8 à 10% des followers, soit les gens qui veulent vous suivre, voient réellement vos publications sur leur mur. Si vous voulez que votre travail puisse être vu par votre communauté, vous n’avez pas d’autre choix que de payer pour augmenter la diffusion de vos posts. C’est peut-être la solution la plus simple aujourd’hui pour être vu sur les réseaux sociaux, mais ce n’est pas ce que je veux.



Ma seule priorité : vous transmettre les valeurs et savoir-faire du métier de pâtissier !



Sur Youtube, vous êtes 12 000 à me suivre, et à regarder mes vidéos qui restent en ligne sur le long terme, tandis que quand je poste une vidéo sur Instagram ou Facebook, elle reste au maximum 24h. Si je publie une vidéo sur Youtube, au contraire, elle va toujours vivre, et vous pourrez toujours y avoir accès.




D’autant plus que produire des vidéos demande beaucoup d’énergie et de temps, et quand on passe du temps à créer une vidéo pour la partager à sa communauté, on ne le passe pas à accompagner ses élèves en formation, ce qui reste le plus important pour moi.

Au final, quand on se bat depuis 10 ans pour construire une communauté, on peut finir par se demander “à quoi bon produire un contenu de qualité s’il est noyé par les posts sponsorisés” ?


Ce qui m’intéresse, et ce pourquoi je fais ce métier, c’est de vous partager un vrai savoir-faire autour de la pâtisserie et de la chocolaterie, et d’aider ceux et celles d’entre vous qui le souhaitent à vivre votre rêve et pas seulement d’avoir des likes sur les réseaux.


Avec tout cela, j’ai donc décidé de quitter Facebook, pour me consacrer entièrement à ma communauté Instagram et bien sûr à ma chaîne YouTube.

Encore merci à vous qui, malgré les algorithmes, continuez à me suivre et à partager la passion de la pâtisserie !


C’est cela le plus important, et cela n’a pas de prix.

Car ce qui m’importe le plus, ce n’est pas le nombre de followers ni le nombre de vues sur les réseaux sociaux, mais bel et bien VOUS, et de vous accompagner dans la réalisation de vos projets en pâtisserie !


Fernando MARIA

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ARTICLE - BLOG